Parignargues | 103 ans !

échos de
leins gardonnenque

Un œil pour
écouter la région

Publié le jeudi 13 Mai 2021
Par EB Rédaction Web

Un centenaire heureux de vivre

De l’alpinisme, du ski et de la natation pratiqués durant de nombreuses années : est-ce là le secret de la si bonne forme du centenaire ? André Valette vient de fêter ses 103 ans le 27 avril 2021 et dit se sentir plutôt en forme, « sans aucune douleur physique ni morale. »
Il se contente désormais de marcher avec ses cannes pour entretenir sa condition physique, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur quand le confinement oblige.
Arrivant de Touraine, il s’est installé à l’Ehpad de Parignargues il y a quelques jours.
personne centenaire

Une longue vie en quelques mots

Le centenaire affiche un éternel sourire et des yeux pétillants même si sa vue lui joue maintenant quelques tours. Ce qui ne l’empêche pas de se raser seul. Mais il regrette de ne plus pouvoir lire. « Par contre je continue d’apprécier la bonne nourriture et de boire un petit coup chaque jour. »
André Valette est né le 27 avril 1918 à Foulletourte dans la Sarthe, où son grand-père était pharmacien « et fabriquait ses propres produits pour sa clientèle, histoire de lui faire payer moins cher. »
Il a lui-même exercé la profession d’ingénieur des Ponts et Chaussées, ce qui lui a permis de travailler dans de nombreux pays en plus de la France :
  • au Maroc,
  • en Algérie,
  • en Arabie Saoudite,
  • en Martinique,
  • en Iran,
  • en Polynésie,
  • etc.

Son épouse Noëlle est décédée il y a 4 ans. Elle était mannequin vedette chez Balenciaga, le couturier de la Cour d’Espagne, puis chez Dior où elle présenta la première collection.

« Ça a été un évènement mondial. Durant sa carrière mon épouse a assisté à la progression de la haute couture en France et à l’étranger. Elle aurait pu écrire un livre. »

Le couple a élevé quatre enfants, dont deux qu’il a adoptés. Un de ses fils a développé Nausicaà, le Centre National de la Mer à Boulogne-sur-Mer. Et c’est justement parce que l’une de ses filles vient de s’installer dans la région que le centenaire a rejoint la maison de retraite de Parignargues.

Un centenaire bien entouré

Israël est son homme de compagnie. Il est arrivé des Philippines en 2004, a appris le français et est devenu assistant de vie. Israël, un pro du massage, est depuis quelques mois aux petits soins pour son protégé. La complicité entre eux est évidente.

C’est lui qui a beaucoup veillé sur le centenaire en décembre dernier quand un AVC l’a frappé. Bien entouré, André Valette a totalement récupéré ses capacités en un mois.

Centenaire et son homme de compagnie

« M. Valette est une personne intelligente, très gentille et très douce. On marche beaucoup ensemble et on joue au scrabble aussi. J’aime quand il me raconte ses souvenirs, car c’est très important de transmettre aux générations qui suivent. Il a été prisonnier de guerre en Allemagne lors de la 2ème guerre mondiale. Mais ce qui l’a surtout marqué c’est que pendant trois ans il n’a mangé que des rutabagas ! Je souhaite qu’il vive encore longtemps.« 

Des dames de compagnie et sa propre fille, qui rendront régulièrement visite au centenaire, vont remplacer Israël qui va s’éloigner pour réaliser son rêve, celui de faire une école d’aide soignant. André Valette sera donc toujours aussi bien entouré à Château Notre-Dame où les animations ne manquent pas

ces articles pourront vous intéresser…

Partager

Partagez cet article sur Facebook ou Twitter pour en faire profiter vos amis