Saint-Geniès de Malgoirès | Collège en danger = Enfants sacrifiés

échos de
leins gardonnenque

Un œil pour
écouter la région

Publié le samedi 13 Fév 2021
Par EB Rédaction Web

« 31 élèves par classe : trop c’est trop ! »

Ils étaient nombreux ce matin 13 février 2021 à se retrouver devant le collège Frédéric Desmons. Parents, professeurs et élus participaient en effet à une rencontre dans le but de dire non à une supression supplémentaire de classe. (Un arrêté de la mairie de Saint-Geniès avait autorisé le rassemblement.)

Une classe de 3è est donc appelée à disparaître à la rentrée 2021 et  les personnels d’enseignements et d’éducation du collège tirent la sonnette d’alarme.

« La dotation de l’Inspection Académique propose, pour la rentrée 2021, la fermeture d’une classe de 3e alors que les enseignants et les parents espéraient voir s’ouvrir une classe supplémentaire en 4e. Les conditions d’enseignement et d’apprentissage seront de ce fait fortement impactées avec des effectifs d’élèves autour de 31 au lieu de 25 en moyenne. Les classes de 5e sont déjà surchargées avec un effectif moyen de 31 élèves. Pas besoin d’avoir fait de grandes études pour savoir que le nombre d’élèves par classe a un fort impact sur la scolarité et la réussite des élèves, encore plus dans un collège qui à l’origine, a été pensé pour accueillir 25 élèves par classe au maximum ! L’année prochaine, le seuil critique des 30 élèves par classe serait ainsi dépassé en 4e et en 3e, c’est scandaleux et nous allons le faire savoir à toute la communauté éducative de notre établissement afin d’agir ensemble pour que cette proposition inacceptable de nouvelle suppression de classe ne voit jamais le jour ! « 

Thierry Jouve et Eric Giraud, respectivement professeur de mathématiques et de Segpa, ont pris la parole pour faire le point sur la situation et évoquer d’éventuelles actions communes à mener.

Une audience en visio avec la direction Académique du Gard est prévue pour le 3 mars, mais ces conditions sont elles aussi dénoncées car 3 personnes seulement sont autorisées à y participer et le refus d’une rencontre en présentiel n’est pas justifié selon les professeurs et le personnel d’éducation. Ces derniers n’ont donc pas encore donné leur accord. Quelle que soit la décision prise, ils appellent à un rassemblement massif le 3 mars à 16h devant l’Inspection Académique au 58 Rue Rouget de Lisle à Nîmes.

Pétition en ligne et adresse mail pour échanger : collegesaintgeniesencolere@gmail.com

ces articles pourront vous intéresser…

Partager

Partagez cet article sur Facebook ou Twitter pour en faire profiter vos amis