Fons Outre-Gardon | Les ATSEM petites fées de l’ombre

échos de
leins gardonnenque

Un œil pour
écouter la région

Publié le vendredi 25 Mar 2022
Par Elisabeth BÉGOT

Discrètes mais irremplaçables

« Notre présence est incontournable et pourtant tellement discrète à la fois. En fait nous sommes les petites fées de l’ombre, nous œuvrons sans faire de bruit« .

C’est ainsi que se définissent Lydie et Roseline toutes deux ATSEM à l’école maternelle Lucie Aubrac de Fons.

À l’occasion de la Journée Nationale des ATSEM du 25 mars 2022, il convenait de mettre en lumière cette profession quelque peu méconnue.

ATSEM en milieu scolaire

Lydie à gauche et Roseline à droite

Le travail de l’Atsem

Les ATSEM sont polyvalents(es). Leur présence auprès des petits élèves est quasi permanente toute la journée.

Leur mission consiste à :

  • s’occuper des enfants en garderie ;
  • veiller à l’hygiène des enfants ;
  • assurer le bien-être des enfants (« on rassure, on cajole, on console« ) ;
  • assister à l’enseignement ;
  • mettre en place et ranger le matériel pour les ateliers ;
  • animer les ateliers sous la direction de l’enseignant ;
  • soutenir l’AESH lorsqu’il y a un enfant en inclusion.

Outre ces tâches, l’ATSEM veille aussi à l’hygiène des locaux.

« Nous faisons ce métier par vocation avant tout. Parce que nous aimons les enfants et que ça nous plaît de contribuer à leur apprendre plein de choses. Et ce n’est pas rien que de les rendre autonomes au quotidien, c’est finalement un sacré travail et une sacrée responsabilité  à la fois ! « 

enfants de dos

Pourtant avec une moyenne de 28 petits/moyens dans chacune des 3 classes de l’école maternelle de Fons, les 2 femmes reconnaissent que la tâche n’est pas toujours simple. Et elle est bruyante aussi puisqu’à la cantine l’ambiance sonore peut friser les 80 décibels. « Il nous faudrait parfois un casque anti-bruit » plaisantent-elles.

Car la fonction de l’ATSEM est aussi bien sûr d’effectuer le service du déjeuner à la cantine. « Mais depuis la mise en place des mesures sanitaires il y a heureusement 2 services, c’est beaucoup plus facile et plus confortable pour nous « .

Le statut d’Atsem

Les ATSEM font donc l’objet d’une sollicitation multiple et permanente. Elles donnent de leur temps et de leur énergie durant 9h par jour, soit 36h par semaine. Elles avouent accuser parfois quelque fatigue. On les comprend sans peine, avec des enfants en âge d’avoir eux, de l’énergie à revendre.

Et du coup, vive donc les vacances scolaires pour se reposer ?

« Oui, mais il faut savoir que notre statut d’ATSEM nous permet de bénéficier uniquement de 5 semaines de congés payés par an. Étant donné que notre temps de travail est annualisé à raison de 28h/semaine, nous récupérons le reste sous forme de RTT. « 

Les ATSEM sont des fonctionnaires de catégorie C.

À Fons Outre-Gardon elles dépendent d’une double hiérarchie :

♦ la directrice de l’école

♦ le SIEM (Syndicat intercommunal des écoles maternelles) qui est un regroupement intercommunal entre les communes de Fons, Gajan, Parignargues, Saint-Bauzély et Saint-Mamert du Gard.

ATSEM au travail

Aurèle, Catherine et Carole complètent par ailleurs l’équipe des ATSEM à l’école maternelle Lucie Aubrac de Fons.

ces articles pourront vous intéresser…

Saint-Bauzély | Angeluce Fan de Kpop et de Cosplay
Saint-Bauzély | Angeluce Fan de Kpop et de Cosplay

À Saint-Bauzély dans le Gard, Lucille et Gabrielle fans de cosplay et de Kpop ont créé le groupe Angeluce. Elles imaginent des chorégraphies sur des musiques originaires de Corée du Sud qu’elles effectuent dans des décors divers aux alentours de Nîmes.

Partager

Partagez cet article sur Facebook ou Twitter pour en faire profiter vos amis