PARIGNARGUES | Vœux et galette à Château Notre-Dame

échos de
leins gardonnenque

Un œil pour
écouter la région

Publié le vendredi 22 Jan 2021
Par EB Rédaction Web

2020 une année compliquée

C’est l’expression entendue plusieurs fois dans la bouche de la directrice Fabienne Lothodé, alors qu’elle présentait ses vœux pour la nouvelle année à l’Ehpad Château Notre-Dame de Parignargues. «Ce fut compliqué mais nous nous sommes adaptés et nous espérons que les choses pourront reprendre leur cours normal en 2021

Vœux 2021 à l'Ehpad

Fabienne Lothodé a levé son verre à 2021

L’Ehpad a dû s’adapter

La directrice est revenue sur les contraintes et bouleversements apportés par la crise sanitaire, avant de faire le point sur la situation actuelle à la Résidence.

Changement d’habitudes

Certaines activités sont toujours en sommeil, telles la zumba et les sorties organisées en extérieur (repas au restaurant et visites diverses).

Les Blouses Roses pointent encore aux abonnés absents. Le dévouement de cette équipe de bénévoles au sein de l’établissement est d’ordinaire très apprécié des résidents.

Les visites des familles se font sur rendez-vous. Le petit salon sert maintenant de cadre mais il faut savoir que les échanges se faisaient il y a peu à travers un plexiglass.

Le traditionnel repas de Noël a dû être fragmenté sur plusieurs jours et en petits groupes. «Tous ces changements ne sont pas simples pour les familles qui sont loin, a souligné Fabienne, mais on essaye de répondre au mieux aux besoins de chacun».

Car il a fallu en effet adopter diverses mesures de sécurité pour les résidents et le personnel. Le restaurant de la maison de retraite a été sectorisé par étage (sachant que durant le 1er confinement les repas étaient pris en chambre).

Il en va de même pour les activités créatives menées par Martine l’animatrice. Elles se font désormais en alternance, par petites sections.

Du positif malgré tout

Mais quelques animations ont néanmoins pu reprendre un cours presque normal, à l’image de :

  • la musicothérapie,
  • la gymn,
  • le théâtre,
  • la thérapie avec des animaux.

Et histoire de rompre la monotonie, des initiatives ont été prises, comme celle de faire venir un camion pizza. Ainsi «si tu ne vas pas à l’Italie, c’est l’Italie qui viendra à toi !».

Quant aux sorties, si elles se limitent désormais au village de Parignargues elles n’en sont pas moins suivies pour autant.

L’association Orpéa Family a aussi été créée au sein de Château Notre-Dame. Elle permet aux familles de communiquer régulièrement et facilement à distance sous forme de messages, de photos, etc.

La directrice a également mentionné les grandes enseignes qui ont fait don de produits dans un mouvement de solidarité. «Et les Blouses Roses n’oublient pas non plus nos résidents car elles prennent des nouvelles et envoient des fleurs.»

Comme les projets de 2020 n’ont pas été menés à terme, ils se poursuivront sur l’année 2021. Il est ainsi question de créer un atelier pâtisserie avec Martine, avant qu’elle ne retire définitivement son tablier.

Remerciements aux différents acteurs de l’Ehpad

Pour terminer son allocution, Fabienne Lothodé a adressé ses remerciements à tous les protagonistes des lieux :

  • à l’ensemble du personnel soignant et encadrant «qui n’a pas démérité dans l’évolution des procédures» pour assurer la sécurité des pensionnaires ;
  • au staff (médecin, gouvernante, secrétaire, homme d’entretien, etc.) ;
  • aux familles qui ont été sollicitées chaque fois que nécessaire ;
  • aux résidents « pour leur patience, leur confiance et leur soutien. »

Place à la fête

La directrice a ensuite donné le coup d’envoi aux réjouissances. Le décor était planté avec, posées sur les tables, des fleurs de papier rouge fabriquées par les résidents, tandis qu’on avait dressé un buffet au centre de la salle du restaurant. (Les convives étaient séparés en 3 groupes, répartis selon les divers étages qu’ils occupent).

L’animateur musical Patrick Lobet s’est chargé de mettre de l’ambiance. Ainsi «Mon amant de Saint-Jean» ou «Le petit vin blanc» ont été repris en chœur et on a pu voir des sourires apparaître sur les visages au fur et à mesure de l’avancée du repas.

Puis le cidre aidant, la galette faite maison par les cuisiniers a régalé définitivement tout le monde et permis de terminer dans une grande convivialité.

La vidéo ci-dessous parle d’elle même.

Car ce 21 janvier 2021 à Château Notre-Dame avait 2 objectifs : les vœux de la direction d’une part et et le partage de la galette d’autre part.

Il s’agissait en effet de nommer les rois et les reines du château pour l’année à venir.

ces articles pourront vous intéresser…

Partager

Partagez cet article sur Facebook ou Twitter pour en faire profiter vos amis