SAINT-Geniès de Malgoirès | Les élus mobilisés au collège

échos de
leins gardonnenque

Un œil pour
écouter la région

Publié le dimanche 28 Mar 2021
Par EB Rédaction Web

Des élus solidaires pour dire non à la fermeture de classe

Le collège Frédéric Desmons est en colère depuis l’annonce faite par l’Inspection Académique de la fermeture d’une classe de 3ème à la rentrée 2021 (sachant qu’une classe de 4ème a déjà été supprimée l’an passé et ne sera pas ré-ouverte). Pour la 3ème fois en quelques semaines et à l’appel des parents d’élèves cette fois-ci, un rassemblement auquel ont à nouveau pris part des élus, a eu lieu devant le collège de Saint-Geniès.

Collège Frédéric desmons en danger

Car le Dsden du Gard fait la sourde oreille aux revendications de ceux et celles qui s’insurgent de cette disposition. La communauté éducative et les parents tirent en effet le signal d’alarme sur les conséquences « catastrophiques » qu’une telle mesure ne manquera pas d’impliquer pour les élèves.

Tandis que les parents s’inquiètent pour la scolarité de leurs enfants, les enseignants dénoncent des classes déjà surchargées (notamment en 5ème). Des classes qu’ils jugent incompatibles  avec, entre autres :

  • le respect des mesures sanitaires en vigueur,
  • le respect des obligations en matière  de sécurité,
  • des conditions optimales pour dispenser un enseignement de qualité,
  • la prise en charge des nombreux élèves impactés par le confinement de l’an passé.

Les mobilisations de professeurs et de parents d’élèves se succèdent donc devant le collège Frédéric Desmons depuis le 13 février. D’autant plus que les audiences en visio avec le Dasen (Directeur académique des services de l’Éducation nationale), le 3 mars pour des professeurs et des représentants syndicaux, puis le 18 mars pour des représentants de parents d’élèves, se sont soldées par une fin de non recevoir.

« Collège en danger = enfants sacrifiés » est devenu le leitmotiv du collège Frédéric Desmons.

« Nous avons encore la possibilité d’inverser les choses avant la rentrée et de faire revenir l’Académie sur sa décision, indiquent les enseignants et les représentants de parents d’élèves. Mais nous avons besoin à nos côtés d’une mobilisation massive des parents pour faire entendre nos voix ! Nous avons déjà le soutien des élus des communes environnantes que nous remercions vivement. « 

Des élus mobilisés

Avec une population qui ne cesse d’augmenter dans les villages de Leins Gardonnenque, l’établissement scolaire est amené à voir ses effectifs croître rapidement.

Les élus des communes qui dépendent de Frédéric Desmons n’ont donc pas hésité à se mobiliser depuis le début. Présents sur le terrain, ils apportent leur soutien lors des actions (rassemblements devant le collège  et devant le Dsden).

Les maires ont d’ailleurs adressé un courrier commun à la rectrice de l’Académie de Montpellier  (resté sans réponse à ce jour), et des porte-parole de l’équipe pédagogique ont été reçus dans les mairies, afin d’envisager ensemble des actions à mener pour communiquer efficacement sur le problème.

Ce samedi 27 mars 2021, quelques élus (maires et adjointes) se sont exprimé sur les raisons de leur présence lors du rassemblement devant le collège Frédéric Desmons.

ces articles pourront vous intéresser…

Partager

Partagez cet article sur Facebook ou Twitter pour en faire profiter vos amis