L’Art de martial, battant en immobilier

échos de
leins gardonnenque

Un œil pour
écouter la région

Publié le mercredi 08 Déc 2021
Par Elisabeth BÉGOT
Catégorie : Vitrines Gardoises

Publi reportage

Vous aussi, affichez votre annonce sur ce site. Contactez-nous via le formulaire ci-dessous.

Martial Guébey est votre conseiller immobilier

La France compte aujourd’hui 51 000 agences immobilières, 50 000 mandataires immobiliers et 235 000 agents immobiliers. La moindre mise en vente d’un bien immobilier déclenche un harcèlement et une avalanche de coups de fil de la part d’agences et de mandataires. Et du même coup l’irritation du vendeur qui finit par leur raccrocher au nez.

Comment se retrouver dans cette jungle de la transaction immobilière ? Comment savoir à qui s’adresser pour vendre son bien rapidement et en toute sérénité ? Comment instaurer la confiance entre vendeurs et professionnels de l’immobilier ?

Avec le temps Martial Guébey est devenu conseiller d’excellence et pro de la vente en matière immobilière. Parce que rien ne vaut l’efficacité et la compétence. Autodidacte, son expérience tout terrain en font désormais un guerrier de l’immobilier qui se démarque. Car ses « armes » se mettent exclusivement et en douceur au service des propriétaires qui souhaitent vendre, mais aussi au service des acheteurs.

Martial Guébey conseiller immobilier

♦ Un aller pas simple pour l’immobilier

Martial Guébey a démarré sa vie professionnelle en 1980. Il a travaillé en usine avant d’intégrer une imprimerie. C’est là que, conducteur offset pendant 2 ans, il a appris à la lettre toute la chaîne graphique en s’investissant dans son travail plus que nécessaire.

C’est ainsi que de temps en temps, au volant de la voiture du patron, il partait en livraison et revenait avec des commandes.
Déjà commercial sans le savoir et sans le salaire. Formé sur le tas, la meilleure des écoles !

Car Martial était volontaire et avait envie d’avancer.

Et le chômage qui survint, suite au dépôt de bilan de l’imprimerie, ne freina pas son enthousiasme : il allait enfin être commercial pour de vrai ! Sauf que la case correspondante sur son CV demeurait désespérément vide.

Des changements de direction

« Moi on peut dire que j’avais Bac – 1 ! smile J’étais nul en maths et en français ! Or un commercial doit justifier de Bacs + 2, de BTS, d’expérience validée en bonne et due forme, etc. Pour mon CV j’ai donc embelli quelque peu la réalité pour être reçu aux entretiens de recrutement.

C’est ainsi qu’au fur et à mesure de mes nombreux entretiens d’embauche, j’accumulais de l’expérience. Il faut dire qu’à l’époque je n’avais pas de vraies connaissances commerciales. Mais chaque refus me permettait d’en connaître davantage sur le métier ».

Comme quoi rien n’arrête un Martial qui ne ménage pas ses efforts pour trouver un travail de commercial !

Il réussit finalement à faire bonne impression en devenant commercial dans une sérigraphie qui imprimait des affiches 4X3. En apprenant là aussi plein de trucs grâce à la clientèle.

Cela s’appelle en fait l’expérience, qui est le meilleur des placements pour investir dans un capital professionnel.

Et Martial a continué d’avancer…

L’immobilier pour terminus

C’est ainsi que son bagage de connaissances s’est alourdi. Il est allé jusqu’à multiplier par 7 le chiffre d’affaire d’une entreprise et ouvrir lui-même un studio de création graphique en 2004, avant de devenir directeur de clientèle d’une grosse agence de pub à Annecy.

Mais,

  • de concurrence déloyale en dépôt de bilan,
  • d’impayés en liquidation,
  • de catastrophes multiples en pression insupportable,
  • et de stress en burn-out,

il décida tout bonnement en 2009 de changer de métier et de faire de l’immobilier. Et toujours sans diplôme !

Au grand dam de son entourage convaincu d’une erreur monumentale !

Pourquoi en effet ne pas rester dans la com’ et la pub, assurance certaine de son gagne-pain ?

Pourtant en gardant son cap contre vents et marées, 12 mois plus tard l’ancien imprimeur devenait l’un des maillons les plus performants d’un grand réseau immobilier français.

Une rapide formation suivie d’une rentrée de mandats multiples et d’une première vente avec des honoraires à crever le plafond dès la 1ère année : le doute n’était plus permis, Martial Guébey était fait pour travailler dans l’immobilier !

L'immobilier

♦ Un investissement personnel payant

« Et depuis ça roule ! « 

Dettes remboursées et fins de mois enfin faciles, l’opiniâtre Martial était désormais sur les rails.
Il avait atteint son but, même si c’était par des voies détournées. Il était devenu conseiller en immobilier.

Un excellent coach

Il devint rapidement coach animateur des agents de ce réseau immobilier pour la Savoie.

Car dès le départ Martial Guébey avait fait partie d‘Excellence Plus. Il était en effet l’un des 25 meilleurs conseillers sur les 2500 indépendants du groupe.

À la recherche du soleil et de la douceur de vivre du Sud, il s’installa à Nîmes en 2018.

Pour finalement s’associer en 2019 avec d’autres « meilleurs » pour fonder Axélite Immobilier. Avec pour critère de sélection dans le recrutement : « une même philosophie dans le travail ».

axélite Immobilier

Axélite Immobilier représente toutes les valeurs du modus operandi de Martial.

  • 1er réseau de conseillers immobiliers Elite & Associés ;
  • 100 % de top conseillers réunis en réseau ;
  • une synergie de compétences au service de la clientèle ;
  • un réseau à vocation nationale ;
  • une présentation élaborée des biens à la vente ;
  • une charte de qualité et déontologique de référence ;
  • des acquéreurs et des vendeurs au centre d’une relation client privilégiée ;
  • une culture de la meilleure audience sur le web ;
  • un des seuls réseaux de mandataires agréé par la FNAIM.

♦ Prise de tête et botte secrète

« Aujourd’hui tout le monde veut faire de l’immobilier car ça fait rêver. Rentrer des mandats est devenu très compliqué puisqu’il y a désormais 390 réseaux de mandataires en France. Il faut se battre chaque jour un peu plus. Surtout face à ces réseaux de mandataires qui sont des systèmes pyramidaux et qui forment des agents à la chaîne.

Dès qu’un bien immobilier est mis en vente les mandataires appellent en masse. On assiste de ce fait à une saturation et une prise de tête pour les vendeurs. Il n’est plus possible de faire la pige par téléphone car on se fait carrément jeter. De toute façon, en ce qui me concerne, je n’aime pas embêter les gens. »

 

blablabla

Homme en colère

Du coup l’électron libre de l’immobilier préfère fourbir en douceur ses armes de combattant.

  • Il privilégie la qualité à la quantité : pas plus de 10/12 mandats à la fois.
  • Il met en avant la relation commerciale, parallèlement au produit lui-même.
  • Il prend en compte la valeur du sol et la vétusté de la construction.
  • Il se penche sur la valeur à neuf de la construction et la valeur par capitalisation.
  • Il compare avec des biens équivalents vendus par des notaires.
  • Il ajuste le prix en fonction de la moyenne locale et d’une « grille de pondération ».

Il utilise des méthodes d’estimation(*) propres à un expert immobilier certes, mais il s’attache surtout à faire des estimations justes. Et c’est là sa botte secrète.

(*) L’estimation lui prend plus d’une 1/2 journée avec prise des mesures, calcul de toutes les surfaces et remise d’un dossier d’estimation complet et argumenté.

« Mon prix est juste à 95 %. Il n’y a donc aucune raison de le négocier. Contrairement à beaucoup d’agences qui le surcotent pour plaire aux vendeurs et décrocher absolument des mandats. Il faut savoir annoncer l’estimation juste, quitte à décevoir la personne qui vend. Si le propriétaire me fait confiance, son bien sera vendu rapidement. Si il demande à monter le prix, je ne vais pas au-delà de 5 % par rapport à mon estimation car je sais pertinemment que cette dernière est bonne.« 

Ce qui n’empêche pas notre conseiller en immobilier de repérer des biens atypiques susceptibles de déclencher un coup de cœur.  Dans ces cas-là, il sait de lui-même, au feeling, de combien les surcoter.

Immobilier coup de cœur

Accommodées à la pige froide, il sait aussi réchauffer de vieilles annonces tombées dans l’oubli, à la grande satisfaction des vendeurs. Même les biens « invendables » lui résistent rarement.

Car Martial utilise une recette miracle !

Secteur d’investigation : de 40 à 45 km autour de Nîmes.

♦ Mandat simple vs mandat exclusif

Ce commercial estime qu’il ne faut pas faire perdre de temps à ses clients vendeurs. Il travaille donc principalement en mandat exclusif.

Le juste prix du bien

L’acquéreur n’est pas son principal client, contrairement aux commerciaux avec des mandats simples qui vont se battre pour vendre absolument, quitte à faire descendre ensuite le prix de la propriété. Martial défend surtout le prix de son client vendeur.

« En travaillant en mandat exclusif et au juste prix, je place le curseur au bon endroit dès le départ afin que l’affaire se fasse rapidement et que tout le monde y trouve son compte. »

De plus Martial dégaine le grand jeu puisqu’il sort ses cartes maîtresses pour la meilleure des communications.
Car si Martial Guébey est un pro de l’immobilier, il en est un aussi de la communication, sa première passion.

(*) Liste de tous les endroits où se procurer les éléments utilisés pour la déco et le mobilier.

Axélite Immobilier visite guidée virtuelle

Des acquéreurs qualifiés

Martial sait flairer le vrai acheteur potentiel. Ainsi il fait d’emblée une sélection soft parmi ceux qui répondent à l’annonce. La tranquillité et la sécurité de son client en dépendent.

Il fait une découverte téléphonique complète pour écarter tout visiteur dont les critères de sélection ne correspondent pas à ceux affichés, notamment le budget. Il écarte aussi tous les « touristes de l’immobilier » qui viennent visiter juste pour le plaisir.

« En général les agents et mandataires immobiliers prennent tout ce qui se présente et font un max de visites. Or les visites non qualifiées à la chaîne y compris le dimanche, ce n’est pas mon truc et cela ne sert à rien ! Et pour finir le mandat exclusif me permet d’imposer une rencontre avec un courtier en prêt bancaire à tout acquéreur qui me fait une offre d’achat pour valider la faisabilité financière de son dossier. C’est l’assurance pour le vendeur que le compromis ira jusqu’à la vente finale. Nous sommes très peu à travailler de la sorte. »

 

Au final ? Des méthodes rigoureuses qui lui apportent en douceur de la recommandation puisqu’une fois expliquée sa façon de fonctionner, on n’hésite pas en effet à le recommander. Ses résultats parlent d’eux-mêmes.

♦ Les qualités d’un bon agent immobilier

« Mes clients me laissent la clé de leur logement. Pour moi, c’est la plus belle preuve de confiance que l’on puisse me faire. »

 

Selon lui, il faut donc :

  • agir dans la transparence et ne pas vouloir faire rêver les vendeurs avec des prix surcotés,
  • jouer franc jeu,
  • faire preuve de bienveillance et d’écoute,
  • donner le meilleur de soi-même, même si ça ne marche pas tout le temps.

Your content goes here. Edit or remove this text inline or

homme et chat

Il faut bien sûr avoir une excellente connaissance du marché et des outils qui permettent de calculer juste.

À noter : Martial est expert immobilier certifié CFEI®.

Et le plus difficile dans tout ça ?

« C’est parfois de convaincre le vendeur que mon prix est juste et que les travaux « récents » effectués en 1978 ne sont plus d’actualité ! smile Il faut en effet savoir ce que l’on veut. Si les gens ne sont pas prêts à entendre l’estimation, je leur laisse le temps de faire leur expérience. En général ils comprennent enfin qu’ils ne vendront pas si le prix n’est pas bon. Ils finissent par me confier le bien à la vente en ayant perdu beaucoup de temps. »

Un métier dont ne se lasse pas le conseiller en immobilier. Martial Guébey a su retirer les enseignements d’un parcours professionnel diversifié pour s’épanouir désormais dans  l’activité  qui lui convient le mieux depuis maintenant 11 ans. Et les avis de sa clientèle lui confirment qu’il a fait le bon choix.

3000€ pour vous !

Martial Guébey a mis en place un système d’Ambassadeur qui vous permet de gagner jusqu’à 3000 € en le recommandant auprès de vos connaissances qui vendent un bien.

Pour devenir l’un de ses Ambassadeurs, cliquez sur ce lien.

Contact téléphonique 07 6009 1962

Plus d’infos sur le site web  de Martial Guébey.

ces articles pourront vous intéresser…

Partager

Partagez cet article sur Facebook ou Twitter pour en faire profiter vos amis