Ners | la spiruline ou la vie en bleu-vert

échos de
leins gardonnenque

Un œil pour
écouter la région

Publié le mardi 03 Nov 2020
Par EB Rédaction Web
Catégorie : Vitrines Gardoises

Publi reportage

Vous aussi, affichez votre annonce sur ce site. Contactez-nous via le formulaire ci-dessous.

le super aliment des Incas produit à Ners

Véronique et Karl ont développé la Spiruline de Ners. Ils récoltent ainsi depuis 3 ans cet aliment aux vertus incroyables. Sportifs assidus ils ont découvert eux-mêmes il y a quelques années ce booster naturel de l’organisme.
Sur les hauteurs face à Vézénobres, le couple nous entraîne dans une histoire d’eau. Car qui dit spiruline dit avant tout histoire d’eau et de chaleur avec un ensemencement en milieu « fertile ». Comment cultive t-on la spiruline et pourquoi en consommer ? La réponse en 6 points.

Bassins de spiruline

1 – Un super aliment connu de longue date

De couleur bleu-vert, la spiruline communément appelée microalgue n’est ni une plante ni vraiment une algue. Même si comme les algues elle fait de la photosynthèse, elle est en fait une  cyanobactérie.

Elle est connue pour ses remarquables qualités nutritionnelles depuis des millénaires (Aztèques) et utilisée dans les pays subéquatoriaux (Inde, Asie, Afrique) pour lutter contre la dénutrition infantile.

À noter : autour du lac Tchad les enfants de certaines tribus sont en meilleure santé et ne souffrent pas de malnutrition. La spiruline se développe en effet naturellement dans le lac et fait partie de leur alimentation traditionnelle.

La spiruline connue depuis des siècles

On en trouve aussi dans les eaux saumâtres de Camargue riches en minéraux. Transportée par les oiseaux migrateurs, certains spiruliniers l’ont mise en production avec succès.

2 – Une spiruline de souche

Pour la spiruline alimentaire tout commence avec une souche que l’on sélectionne et que l’on prépare en laboratoire. Chez Véronique et Karl la spiruline finira réensemencée dans 300 m² de bassins sous serre. Mais seulement après des séjours en milieu de vie aquatique enrichi en nutriments (dans des contenants de taille successivement adaptée à ses divisions/multiplications).

Car la spiruline c’est aussi une histoire de division et de multiplication.

Arrivée à maturité après avoir grandi et s’être multipliée, elle sera alors récoltée entre avril et septembre.

Pour mener à bien une production annuelle de Spiruline de Ners il faudra :

  • un réensemencement de qualité,
  • de la luminosité, car la spiruline qui génère de la photosynthèse a besoin de lumière pour se développer (son développement dépend de la vitesse de sa scissiparité),
  • de la chaleur naturelle (soleil), avec 35° environ pour le milieu de culture. Plus elle aura chaud et plus elle fera de la photosynthèse et plus elle fera de la photosynthèse plus elle se divisera,
  • une protection contre les morsures du soleil ou les coups de froid des petits matins grâce à un ombrage judicieusement placé sur la serre,
  • une eau de qualité, au PH régulièrement contrôlé,
  • un milieu de culture enrichi en nutriments pour un développement harmonieux,
  • de l’espace pour que la spiruline se développe à son aise.

 3 – Un processus suivi de près

À Ners cette super nourriture est produite de façon artisanale. Tout a donc été auto construit par le couple. Car une telle installation avait bien évidemment un coût, une fois effectuée la formation technique et pratique qui a permis à Véronique de se lancer.

Une agitation permanente

L’eau des bassins est agitée mécaniquement de façon intermittente. Cette pratique permet aux cellules très sensibles des bactéries de ne pas risquer d’être brûlées en stagnant à la surface. Car le moindre rai de soleil en été peut leur être fatal. Cela permet aussi de brasser l’eau des bassins pour une photosynthèse optimale.

Une pratique stricte

Nos deux spiruliniers cultivent la spiruline Paracas, originaire du Pérou et de forme ondulée. Sans agitation elle se met à flotter. Et la récolte se fera en surface.

Spiruline avant récolte
  • On récupère la spiruline par écrémage, à l’aide d’une pompe.
  • Elle est ensuite égouttée.
  • Sa biomasse est pressée puis façonnée en spaghettis.
  • Après un séchage à basse température, on concasse le tout.
  • La spiruline est finalement conditionnée en sachet et commercialisée sous forme de brindilles et de comprimés.

Une partie du travail se fait en laboratoire, avec un protocole d’hygiène strict, car la production de la spiruline est synonyme de normes à respecter et d’analyses incessantes à effectuer. Il y a beaucoup de contraintes à suivre avant même de parler récolte mensuelle.

Des projets compromis

2020 était justement la 3ème année de récolte et la 2ème année prévue de commercialisation.

« Notre installation est progressive, nous avons investi un capital. Depuis l’an dernier l’activité est autonome et nous espérions enfin pouvoir prélever un petit salaire cette année. Or la crise sanitaire a mis à mal nos projets.

Nous avons la chance d’être représentés au Mas Bel Air à La Calmette, dans quelques boutiques paysannes du Gard et magasins de sport. Nous faisons les marchés et accueillons à la ferme notre clientèle. »

 4 – la spiruline multi-bénéfique

La spiruline alimentaire a de nombreux principes actifs. Elle est bénéfique pour un large panel de population car sa constitution est exceptionnelle et en fait un super aliment (un des plus complets après le lait maternel). Ses bienfaits, sous forme de cocktail, sont décuplés par une composition particulièrement assimilable.

La spiruline pour qui

  • Sportifs : endurance, récupération, musculation. C’est un EPO naturel. On peut consommer une portion avant et après l’activité.
  • Personnes fatiguées : activités intenses, sorties opératoires, insomnies.
  • Personnes anémiées : manque de fer et autres carences.
  • Végétariens et ceux qui consomment peu de produits carnés et laitiers.
  • Étudiants, pour une meilleure concentration.
  • Patients ayant recours à la chimiothérapie.
  • Personnes âgées dénutries.
  • Etc.

« Spiruline, l’algue bleue de santé et de prévention » Dr. Vidalo

Un cocktail d’énergie

Les vitamines
– A pour la vue et la bonne mine,
– B (1/2/3/6/9, et 12 recommandée aux végétariens)
– E qui est détoxyfiante et anti-vieillissement,
– K qui intervient dans la minéralisation osseuse et la croissance cellulaire avec des propriétés anti-inflammatoires.

Les antioxydants
Ils proviennent :
– des pigments chlorophylle (vert),
– de la carotène (orange/marron),
– de la phycocyanine (bleu),
– de la vitamine E,
– de la super oxyde dismutase SOD.

Les protéines
Tous les acides aminés, dont ceux essentiels, qui font défaut dans certains régimes alimentaires, sont présents. Les éléments nutritifs sont bien assimilés car la paroi de la spiruline est fine, non cellulosique et non rigide.

Les minéraux et les oligoéléments
– phosphore,
– potassium,
– magnésium,
– fer,
– cuivre,
– zinc,
– manganèse.

Le fer
Disponible, il est source naturelle contre l’anémie et boosté par la prise associée de vitamine C.

À noter : dans la spiruline seuls manqueraient la vitamine C et les oméga 3. On y palliera en consommant acérola, sardine, etc.

5 – Profiter des bienfaits de la spiruline

La spiruline de Ners est à consommer de préférence le matin, éloignée de 30mn env. de café et de thé. La portion est de 3 g/jour pour tout adulte de corpulence moyenne pratiquant une activité physique normale (3g = 6 comprimés ou 1 cuil. à café de paillettes).

Comment la prendre

Commencer par une plus petite quantité les premiers jours.
Mélanger dans un yaourt ou dans un smoothie.
Déposer une cuil. à café sur la langue avant de l’avaler avec un verre d’eau ou de jus de fruit.
Saupoudrer sur les salades ou sur une tranche de pain aux céréales tartinée avec du beurre ou du fromage frais.

Karl aux fourneaux

Sur le lieu de production, c’est Karl le sportif qui va transformer l’essai en se lançant dans la transformation de la spiruline pour les gourmets. C’est ainsi qu’il souhaite valider chocolat, pâte de fruits et tapenade. Il entend aussi commercialiser cette dernière sous sa forme fraîche et pressée (au goût neutre).

Spiruline et légumes

Les animaux aussi

Aymie la chienne a 15 ans et ne connaît pas l’arthrose. Son secret ? Consommer régulièrement de la spiruline en brindilles ou tout droit sortie des bassins. Elle en raffole. Les poules et les oies de la basse-cour aussi. Quant aux poissons d’aquarium nourris à la spiruline, le bétacarotène leur donne des couleurs incroyables.

Pour info : la spiruline de Ners contribue à maintenir les toutous en forme. Car elle se retrouve aussi dans des biscuits pour chiens chez Crocandiz à Lunel.

Chienne assise

6 – 2021 dans l’œil du microscope

Le couple « bosse » donc à longueur d’année pour développer son activité liée à cette sympathique cyanobactérie. Et la spiruline c’est également une histoire de bosses. Car c’est en les observant qu’on est renseigné sur son évolution : comment elle travaille ou si elle va bientôt se diviser, par exemple.

L’œil rivé au microscope, telle une maman soucieuse, Véronique suit de près l’évolution de sa progéniture tout au long du processus « d’élevage ».

  • sa santé,
  • sa couleur,
  • sa forme,
  • faut-il réajuster le PH du milieu ?
  • est-elle attaquée par des « bébêtes » ?
  • est-elle trop courte ? (manque de potassium),
  • est-elle trop longue ? (manque de fer),
  • devient-elle droite ? (mauvais signe).
Spiruline microscope

Représentation de spiruline vue au microscope

Objectif 2021 pour la Spiruline de Ners : renouveler entièrement le milieu pour repartir sur de nouvelles bases. Aliment super vitaminé et super protéiné, la spiruline vous fera une santé de fer.

Spiruline de Ners 06 02 26 63 82

ces articles pourront vous intéresser…

Partager

Partagez cet article sur Facebook ou Twitter pour en faire profiter vos amis